fonctions RPG et modèle MVC

RPG (3 et 4, free), CL, SQL, etc...
Répondre
Ponpon
Messages : 18
Enregistré le : mer. 15 févr. 2017, 23:31:16

Message par Ponpon »

Bonjour,

Je poste ce message afin d’obtenir des avis et/ou retour d’expériences sur un mode de conception.

Depuis 2 ans, nous sommes en train de moderniser notre ERP : historiquement, il était constitué d’une multitude de petit programmes/modules écrit en RPG. Nous remplaçons au fur et à mesure du temps ces modules par des fonctions de programmes de services écrit en full free, que nous avons conçu en s’inspirant des méthodes de programmation objets et des modèles MVC que l’on rencontre dans d’autres langages tels que PHP, Java etc.

Nous avons par exemple créé un programme de service pour la gestion des colis appelé SRVCOLIS. Celui-ci contient des fonctions de chargement, manipulation des données, et une série de fonctions get et set pour obtenir ou modifier les différents champs du fichier.

Exemple pour une création :

Code : Tout sélectionner

SRVCOLIS_Inz() ; initialise les champs de la table COLIPF
SRVCOLIS_setREFERENCE(‘COLIS1000’);
SRVCOLIS_setPOIDS(30);
…
if SRVCOLIS_Ctl();
	SRVCOLIS_Add();
endif;
Exemple pour un affichage dans un écran :

Code : Tout sélectionner

if SRVCOLIS_LoadByReference(‘COLIS1000’);
	zone écran poidCol=SRVCOLIS_getPOIDS() ;
	zone écran clicol = SRVCOLIS_getCLIENT() ;
…
endif ;
Nous avons également ajouté dans ces programmes de service des fonctions plus liées aux actions métier (ce qui ne respecte pas tout à fait le modèle MVC évoqué plus haut, car nous avons mélangés le modèle et le contrôleur).

Par exemple, nous avons une fonction AlimenterColis afin d’ajouter des articles dans un colis.

Code : Tout sélectionner

if SRVCOLIS_LoadByReference(‘COLIS1000’);
	SRVCOLIS_AlimenterColis(pARTICLE, pQUANTITE);

endif;

Nous sommes globalement satisfaits de cette méthode qui a fait ses preuves depuis 2 ans, et l’ensemble de nos nouveaux développements utilisent ce modèle de conception.


Nous rencontrons cependant quelques problématiques : la manipulation de plusieurs « instances » et le passage de paramètres.

1.Instances

Etant donné que nous ne faisons pas vraiment de l’objet, nous ne pouvons avoir qu’une instance chargée à la fois. Si nous voulons par exemple comparer des colis, nous ne pouvons pas faire comme suit :

Code : Tout sélectionner

if colis1_getCLIENT()=colis2_getCLIENT();
	…
endif;
Nous nous débrouillons donc en sauvegardant certaines données dans des variables intermédiaires et faisons nos comparaisons.

De même, il arrive que dans certains traitements, nous « changions » d’enregistrement chargé au cours de l’appel de la fonction, ce qui nous oblige à recharger l’enregistrement initial.

Code : Tout sélectionner

if SRVCOLIS_LoadByReference(‘COLIS1000’);
	SRVCOLIS_FusionColis(‘COLIS2000’);	
	//C’est le colis COLIS2000 qui est chargé dans SRVCOLIS pendant l’appel de fonction

	SRVCOLIS_LoadByReference(‘COLIS1000’);
	//On recharge donc le colis initial

endif ;

2.Paramètres

Là encore, ne faisant pas totalement de l’objet, nous ne pouvons passer des « instances » en paramètre. Nous utilisons plusieurs méthodes et n’arrivons pas vraiment à nous décider et choisir quelle est la meilleure solution.

Généralement, nous faisons des passages de paramètres classiques (référence, quantité etc.) et utilisons les mot clés *NOPASS et/ou *OMIT. Nous passons par exemple des identifiant (colis, client) et chargeons les données par les fonctions Load. Ce qui impose d’effectuer ces Load assez régulièrement, et parfois d’en faire plusieurs sur le même identifiant lorsque plusieurs fonctions de ce type sont appelées.

Pour éviter de relire l’enregistrement dans l’appelé ou de passer ses champs en paramètre, nous effectuons les chargements des différents enregistrements en amont et utilisons la fonction du programme de service.

Exemple :

Code : Tout sélectionner

SRVCOLIS_LoadByReference(‘COLIS1000’);
SRVCLIENT_LoadByNom(‘MAGASIN 1’);

SRVCOLIS_AssocierAuClient();
Dans le code de SRVCOLIS_AssocierAuClient();

Code : Tout sélectionner

SRVCOLIS_setIDCLIENT(SRVCLIENT_getIDCLIENT());
Callp(e) EditionEtiquette(SRVCLIENT_getNOM():SRVCOLIS_getREFERENCE());
Ce qui nous impose là aussi une attention particulière, car nous devons bien avoir fait les Load nécessaire avant l’appel de la fonction.


Avec toutes ces informations, j’aimerais donc avoir vos points de vue/remarques sur cette méthode.

Merci d’avance.

Répondre